Neufchateau-Gondrecourt

Il y a déjà bien longtemps, j'avais été contacté par un sympathique passionné pour prolonger les découvertes archéo-ferro autour de Neufchateau en direction de Gondrecourt (ligne 20).

Nous l'appellerons FrancisB. Or, l'ayant recroisé dans une expo, je me suis rendu compte que je n'avais jamais publié ces photos. Je m'en excuse publiquement auprès de lui

La ligne concernée est la L20 de la compagnie de l'Est puis 24-3 de la région Est.

Je vous livre une astuce au passage, si vous souhaitez faire des photos archéo, commencez des repérages par google maps. On voit très bien les lignes et les bâtiments, vous gagnerez du temps. Je vais l'employer ici pour plusieurs raisons: d'abord parce que je ne peux pas aller sur site mais aussi pour retrouver l'ordre des espaces et aussi avoir des vues aériennes impossible à avoir autrement.

Passons maintenant à l'historique: je ne m'intéresse qu'à la section Neufchateau- tunnel de Midrevaux qui débouche à quelques km au sud de Gondrecourt, mes sources sont wikipédia et le forum LR qui a consacré un post à cette section de ligne joignant Neufchâteau à Nançois-Tronville (sud de Bar-le Duc, Meuse), merci aux contributeurs qui ont accepté que je reprenne une partie de leur travail: au chapitre desquels citons 140C343 et Asermita; Si d'aventure, vous êtes intéressé: suivez le lien: http://forum.e-train.fr/viewtopic.php?t=52207

Le 10 décembre 1869, la ligne d'intérêt local de Nançois-Tronville à Gondrecourt-le-Château a été concédée par le conseil général de la Meuse à M. Delloye-Tiberghien, banquier bruxellois.

Le décret du 12 juin 1870 précisait que la ligne devait être exploitée par la Compagnie de l'Est. Elle a été déclarée d'utilité publique et concédée à titre définitif par décret  le 6 novembre 1872 avec retard (qui s'explique par la guerre de 1870).

La ligne a été ouverte provisoirement pour le transport de la houille destinée aux industries métallurgiques locales le 15 octobre 1875 et ouverte définitivement un mois plus tard, le 15 novembre 1875. Le 20 juin 1881, une loi reclasse cette première portion de ligne dans le réseau d'intérêt général et approuve la convention de rachat signée entre l'État à M. Delloye-Tiberghien le 26 avril 1880.

Par une convention signée le 21 septembre 1881 entre le ministre des Travaux publics et la compagnie de l'Est, l'État confie provisoirement l'exploitation de la ligne à la compagnie. Cette convention est approuvée par un décret le 3 octobre suivant.

La ligne est cédée définitivement par l'État à la Compagnie par une convention signée entre le ministre des Travaux publics et la compagnie le 11 juin 1883. Cette convention est approuvée par une loi le 20 novembre suivant. Le profil est difficile entre Sionne et Gondrecourt avec une pente à 16 pour mille et un tunnel de plus de 700 m à Midrevaux.

Image

Neufchâteau - Gondrecourt-le-Château 

La section de Gondrecourt-le-Château à Neufchâteau a été déclarée d'utilité publique le 31 décembre 1875. Les travaux de construction sont autorisés par une loi 14 juin 1878. Construite par l'État à voie unique, elle a été mise en service le 11 septembre 1880 (exploitation provisoire par la compagnie de l'Est). La concession définitive a été attribuée à la même compagnie par la convention du 11 juin 1883 et la loi du 20 novembre 1883. Cette section de ligne a été mise à double voie vers 1887.

Durant la Première Guerre Mondiale, la ligne est utilisée intensivement, particulièrement pour l’approvisionnement du front dans la zone de Verdun. Elle voit passer des transports en cours d’opération ( TCO ), des trains sanitaires et des trains de permissionnaires.
De plus, elle permet de détourner via Neufchâteau et Toul ou via Gondrecourt et Sorcy le trafic de la ligne Paris - Nancy qui est sous la menace de l’artillerie allemande dans le secteur de Lérouville.

Le trafic reprendra moins intense dans l'entre-deux guerres. En mai 1940, l’exploitation de la ligne est interrompue suite à l’offensive allemande. Le pont sur le Canal de la Marne au Rhin à Menaucourt a été endommagé.
La reprise du trafic se fera en trois étapes :
- le 26/07/1940 de Menaucourt à Neufchâteau
- le 06/10/1940 de Nançois-Tronville à Ligny-en-Barrois
- le 16/11/1940 de Ligny-en-Barrois à Menaucourt .

Une des deux voies a été déposée par l'occupant en 1942-1943, en même temps que les deux raccordements directs de Gondrecourt 1 et 2 avec la ligne Montier-en-Der - Sorcy .
Le raccordement direct de Neufchâteau évitant le cisaillement des lignes 15 et 24 ( situé peu avant l’entrée ouest de la gare ) a subi le même sort à la même époque .

Comme pour la ligne Pagny-sur-Meuse - Neufchâteau, la fermeture au trafic voyageurs est intervenue le 03/03/1969 …

La fermeture au trafic marchandises n’a concerné que la section Gondrecourt-le-Château - Neufchâteau . Elle s’est faite en trois phases, en un peu moins de cinq ans :
- le 03/03/1969 (déclassement le 14/01/1972 ) de Grand-Avranville à Sionne-Midrevaux où le profil était le plus dur avec des rampes de 16 pour mille de part et d’autre du souterrain de Midrevaux.
- le 05/07/1971 (déclassement le 26/07/1973 ) de Dainville-Meuse à Grand-Avranville et de Sionne-Midrevaux à Neufchâteau (à l’exception d’un tronçon d’environ 1,5 km au départ de la gare de Neufchâteau, desservant des installations de stockage : voir les photos postées par ASERMITA en page 1 du fil ) .
- le 16/12/1973 (déclassement le 18/02/1976 ) de Gondrecourt à Dainville.

Image

Après la mise en service:

Les 2 raccordements qui se greffaient à Gondrecourt-le-Château et celui de Neufchâteau ont été déposés par l'occupant allemand, ainsi que la 2e voie, en 1942 -1943.

- le 1er janvier 1938, la ligne est devenue propriété de la SNCF avant d'être cédée à RFF en 1997.

- La totalité de la ligne a été fermée au service des voyageurs le 3 mars 1969.

Le trafic des marchandises a été supprimé en 4 étapes :

- De Grand - Avranville à Sionne - Midrevaux : le 3 mars 1969.

- De Dainville-Meuse à Grand - Avranville et de Sionne - Midrevaux à Neufchâteau (PK 66,400) : le 5 juillet 1971.

- De Gondrecourt-le-Château à Dainville : 16 décembre 1973.

- De Velaines à Gondrecourt-le-Château en Novembre 2014.

Il subsiste toujours une desserte des silos a grains de Velaines.

Autres dates de déclassement

- Raccordement militaire n° 1 de Gondrecourt-le-Château (PK 0,140 à 1,997) : 13 février 1964

- Raccordement militaire n° 2 de Gondrecourt-le-Château (PK 0,137 à 2,615) : 13 février 1964.

- Grand - Avranville à Sionne - Midrevaux (PK 47,500 à 58,100) : 14 janvier 1972

- Dainville à Grand - Avranville (PK 43,480 à 47,500) : 26 juillet 1973

- Sionne - Midrevaux à Neufchâteau (PK 58,100 à 66,000) : 26 juillet 1973

- Gondrecourt-le-Château à Dainville (PK 36,200 à 43,480) : 18 février 1976

- Section à Neufchâteau (PK 66,000 à 66,400) : 18 février 1976

Infrastructure

C'est une ligne au profil médiocre avec des déclivités de 16‰, en particulier  l'accès auu tunnel de Midrevaux à Frebrécourt sur 7 km.

A Gondrecourt le Château, 2 raccordements avaient été construits : le raccordement n° 1 de Gondrecourt (n° 028 300) de 1 996 m de long et le raccordement n° 2 de Gondrecourt (n° 029 300) de 2 960 m de long. Ils permettaient les relations directes sans rebroussement en gare en direction de Jessains vers Neufchâteau pour le n° 1 et de la direction de Nançois - Tronville vers celle de Sorcy pour le n° 2.

Exploitation

Actuellement, la partie nord de la ligne, entre Nançois - Tronville et Gondrecourt le Château, est exploitée sous le régime de la voie unique à trafic restreint (VUTR), essentiellement pour le transport de céréales.

Mais, dans la perspective de la construction du Centre industriel de stockage géologique  dans les environs des communes de Bure (Meuse) et Saudron (Haute-Marne), la remise en service d'une partie de la ligne reliant anciennement Gondrecourt à Joinville est à l'étude. Il s’agirait de construire une nouvelle voie empruntant en partie l'ancien tracé sur 14 km depuis Gondrecourt jusqu'à Bure. Cette voie servirait notamment aux transports des déchets radioactifs et de matériaux de construction.

Comme le sujet indique en premier Neufchâteau... commençons par là ! nous allons suivre le début de la ligne vers Bar-le-Duc (au nord de Neufchâteau).

La gare de Neufchâteau aujourd'hui n'a rien de glamour ! Pourtant, l'ancienne gare était plutôt belle ...Neufchâteau - Pagny/Meuse (1)

Quittons Neufchâteau :

On franchit le pont de la ligne direction Chaumont,

Un peu plus loin, le pont au dessus de la Meuse est plus large et supporte des appareils de voies

on identifie facilement le quai militaire

longé par la bifur

On rencontre les traditionnels PN de la compagnie à la sortie de Neufchâteau

A cet endroit la ligne n'est pas déferrée (photos en date de 2011)

Il n'est pas rare de constater que certains vieux PN sont totalement perdu dans la nature...

La première halte rencontrée est Frebécourt

Image

il est plus juste de dire halte que gare

Image

Aujourd'hui, ça a bien changé.

Le bâtiment est devenu une petite maison dont la partie basse a été agrandie et rehaussée.

Malgré les changements, on reconnait facilement les formes originelles

Le tracé de la ligne est devenu une rue dite "chemin sur la ligne"...comme quoi la toponymie!!!

Plus loin nous arrivons à Sionne-Midrevaux. Un établissement un peu plus grand.

Image

on voit la halle et les 2 châteaux d'eau, preuve d'une nécessité en eau pour les locos avant le tunnel de Midrevaux

Il reste beaucoup de choses de cette installation car l'espace est aujourd'hui occupé par une casse automobile.

la gare (bureau): l'horloge est restée

la plaque est là aussi

la halle

et même la remise (atelier)

D'autres petits bâtiments sont restés, mélangés à du plus récent.

Plus loin nous arrivons au gros morceau, le tunnel de Midrevaux (385m alti, 713 m de long). Il est toujours là mais interdit

ici l'entrée sud

la lumière est au bout du tunnel. Il a l'air en bon état mais il ne faut pas s'y risquer.

De l'autre côté, la voie permet de desservir soit Grand (88)

Résultat d’images pour gare de grand 88

qui devenue bien triste

Image

soit Dainville vers Gondrecourt et Nançois.

L'arrivée sur Gondrecourt est en lien : Sorcy / Gondrecourt

Quelques images de cette gare pour finir (reprises de l'article en lien)

 juste le BV...le voilà hier


 et aujourd'hui bâtiment administratif du silo: côté Face... joli


côté pile moins bien

une plus belle photo du BV


plus loin le quai militaire avec l'entrée de gare côté sud, arrivée de la ligne de Neufchâteau....le silo n'était pas là bien sûr

qui se prolonge de l'autre côté... avec la fin du quai militaire.


Ma balade s'arrête ici mais le fil de LR montre le reste de la ligne: http://forum.e-train.fr/viewtopic.php?t=52207

J'espère que ça vous a plu

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×