Wagons Tagués

Me voici torturé. 

Un visiteur de mon réseau me dit "tu sais, je trouve qu'il manque des tags, on en voit pleins"

De plus, lors d'une balade, ma femme regardait des wagons dans un triage et me dit "ça existe les tags pour les wagons de ton train?"

Pour votre information, les graffitis existent depuis la nuit des temps puisqu'on en a retrouvé à Pompéi. En gros depuis que le monde sait écrire, le monde graffite. Le tag a une définition plus restrictive puisqu'il n'est que la marque d'un auteur (un signe). Le graffiti est plus grand et figuratif ce qui lui donne l'occasion de revendiquer l'appellation d'art urbain... je ne suis pas sûr que si vous aviez un graf sur votre façade, vous seriez emballé par votre contribution à "l'Art urbain".

Dilemme en moi-même donc...

-"oui il y en a mais ça touche au matériel"

- "Non je ne veux pas y toucher mais je le patine parfois"

Alors que faire ?... réflexion intense. Je crois que je vais en poser mais pas sur les wagons les plus cher... disons du Jouef que je patine: autant aller jusqu'au bout. Sorte d'opération globale patine + graffitis.

Bon, je savais que Roco et Lima avaient en leur temps proposé des ref graffitées. Elles sont rares et ont disparu... mévente sans doute...mais en furetant sur le web, je suis tombé sur le travail de Longbow94... et je dois dire que c'est pas mal du tout (http://longbow94.over-blog.fr/article-modification-de-wagon-44852373.html)

Résultat de recherche d'images pour "wagons roco avec tag"

Je suis tenté. Donc tournons nous vers le web pour les fournitures et j'avais connaissance des produits Tchoutchou qui a une gamme intéressante de décalcs dont des graffitis... comme cet exemple (photo Tchoutchou.fr)

commandons donc.

Nous pouvons avoir deux cas de figure... le tag (je vais rester sur ce terme) récent ou ancien... à savoir que le tag récent doit être compris comme une peinture neuve sur un wagon sale et un tag ancien comme une patine globale du tag et du wagon ensemble.

Je vais me concentrer sur des wagons déjà patinés ou qui vont l'être. Les décalcs sont de bonne qualité. Une bonne question à se poser est où placer les décalcs...j'ai vu des exemples de décalcs posés partout...bof ! Analysons: les tagueurs viennent bomber la nuit, ils sont au sol et un wagon, c'est haut... donc les tags sont positionnés majoritairement en bas des caisses.

Pour l'application, on découpe le décalc souhaité et on le laisse trempé quelques secondes dans l'eau (je conseille une assiette ce qui simplifie la trempe pour les décalcs en longueur). Une fois sur le point de se séparer du support, on fait glisser le décalc à l'endroit désiré. Attention aux reliefs de gravure. J'utilise pour m'aider une pince plastique et un pinceau humide.

On éponge si besoin avec le coin d'une feuille de papier toilette (qui absorbe très vite le surplus d'eau) . Après séchage (une nuit), on peut  appliquer du vernis mat et la couche de patine pour casser le brillant du décalc. Ce n'est pas obligatoire mais préférable et plus beau.

Ne jamais trop charger en tags. Voyons quelques exemples...

Ce bâché jouef (avant/après)

un vrai pour comparer (source: http://www.photos-ferroviaires.fr)

Cette citerne Jouef (avant/après)

Un Eaos Lima (avant/après)

ou encore cet EVS                   à voir en complèment Un EVS jouef avec SMD

Une méthode simple et originale pour personnaliser ses wagons.

Bicolez bien.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×