Sorcy / Gondrecourt

La ligne de Sorcy saint Martin à Montiers-en-Der via Gondrecourt le château est longue de 102.3 km et répertoriée ligne 25 (puis 24-5) de la Compagnie de l'Est. La ligne fut ouverte le 1er juin 1892. Essentiellement créée pour des raisons stratégiques, elle ne dessert pas de grands bassins de population ou de sites industriels.

La ligne fut utilisée pendant la première guerre mondiale pour l'approvisionnement mais aussi les évacuations sanitaires sur le front de Meuse (Sorcy étant à une vingtaine de km du front). Le manque de rentabilité étant évident dès la construction, les portions de lignes furent progressivement fermées.

Le trafic voyageurs fut stoppé le 15 mai 1938 entre Gondrecourt-le-Chateau et Sorcy (28.5km)

En 1942, la voie fut passée en voie unique par la suppression de la seconde voie... un trafic MV omnibus fut maintenu exceptionnellement pendant la guerre.

Le 17 mai 1953, la voie fut fermée définitivement au trafic entre Gondrecourt et Void (22.3 km). Après déclassements successifs, la portion Void-Sorcy fut totalement fermée le 18 février 1976.

Avec l'aimable autorisation d'un ami sur le forum LR, j'ai récupéré des cartes postales anciennes et je me suis amusé à rechercher les traces de cette ligne.Je me suis juste intéressé à la portion de ligne sur le département de la Meuse soit Sorcy-Gondrecourt, Je vous propose des photos Issues des périples autour de chez moi, l'extrémité de la ligne Sorcy / Montiers- en- Der.

Donc des images avant/après... petit voyage en 2011 sur la ligne Sorcy-Gondrecourt... ligne stratégique, j'ai mitraillé (logique !): reportage!

Commençons par la gare de Sorcy dont les bâtiments sont détruits (depuis 2015) mais reste l'activité liée aux Fours à chaux

hier... 

Image

et jusqu'en 2015

Elle vient de tomber sous les coups de pelleteuses en aout 2015

Image

Image

Fin aout 2015, c'est au tour de la Halle de Sorcy de finir son existence sous les pelleteuses


Image

Une première brèche
Image

Il n'a pas fallu longtemps
Image
Image

Avant l'été 2015
Image
après
Image

Mais les trains de chaux partent encore tous les jours.
Image
De nouvelles locos viennent les chercher... des Vossloh DE18 toutes neuves en UM... belles machines !
Image
Image

Elles sont un peu différentes des 1206, plus massives... capotage / cabine / traverses et marchepieds sont différents.
Image

 Sorcy gare c'est fini
Image

Reste la zone de sortie des 4 ponts... si j'ai le courage, j'en ferai un diorama un jour.


le train passe au dessus du canal et la route forme un U au dessus de la voie...
Mais continuons sur la ligne avec le PN de Sorcy

 
de près, il est réhabilité aujourd'hui

une barrière

L'ancienne Halte de Sorcy au coeur du village... petite maison sympathique... la tranchée de la voie reste visible sur la gauche... elle est aussi très visible dans les près en direction du pont.


La même en 2011


Guère plus loin donc, l'imposant viaduc abandonné sur l'ancienne ligne vers Montiers en Der... talus d'un côté mais grillagé

Puis la gare de Void toute proche, l'accès se faisait par un pont au dessus du canal qui a totalement disparu

La gare était assez importante.


GP de la porte centrale

la halle sous 2 angles

La ligne surplombe ensuite très largement la route et le canal de Void à Mauvages, du coup les ouvrages d'art sont très nombreux.
Comme ici juste avant Sauvoy


au dessus du village, la gare avec un ensemble typique: halle, BV, Pn
La halle


le BV


et le Pn


Prolongeons la balade, direction Mauvages... toujours une multitude de petits Pn et de ponts dans des styles et des états fort variables.




 Nous voici arrivés à Mauvages... je me souviens d'une discussion pour savoir si Mauvages ou Abainville était la station de débarquement des troupes US en 1918. Pour moi, pas de doute, c'est Mauvages... A Abainville, à part le viaduc, je n'ai rien trouvé...j'ai regardé les photos satellite et les photos terrain me confortent dans l'idée.
Mauvages: 2 minutes d'arrêt. La gare est assez loin du village.

Mauvages en 1987 (photo MORTIMER)


aujourd'hui

Vous conviendrez que l'ensemble est modeste...petite gare rurale mais si je vous montre ceci... juste devant le BV: le quai militaire...trop long pour être entier sur la photo... et toute la surface d'emprises. Mauvages est de plus bien plus proche du front qu'Abainville (qui est trop proche de Gondrecourt pour justifier le doublement des installations ferroviaires), on gagne environ 5 km. Le saillant de St Mihiel n'est qu'à une trentaine de km de Mauvages.


je ne vois pas d'autre explication que des installations militaires américaines de 1918... sur google earth ou Mappy, on voit encore très bien les immenses surfaces utilisées.
De l'autre côté de la côte, Rosières en Blois... loin des bords de Loire, je n'ai trouvé qu'un Pn abandonné

puis un Pn-halte dans le village


puis Abainville... le viaduc encore impressionnant

Vue de la côte

 

avant le virage sur Gondrecourt... un PN (au loin, le village)


Arrivée sur Gondrecourt qui était le lieu de la bifurcation vers le nord vers Bar-le-Duc par Ligny-en-Barrois. La ligne de Sorcy y arrive par un viaduc qui est devenu une route: tel qu'il était au temps de sa splendeur!

et aujourd'hui

le même mais d'en bas

non loin du viaduc, il reste un château d'eau et des emprises ferroviaires

et quelques GP


celle-ci, on voit bien la base


et celle-là, on voit les rivets


le PN


le BV est au pied des silos

Le château d'eau parait très loin et comme j'avais fait mon repérage sur photos aériennes, j'avais vu une base circulaire en face de la gare.. je l'ai trouvée... ça m'a tout l'air d'être un second château d'eau.


on n'est pas si loin de l'autre château


Cette base est juste en face du BV...le voilà hier


 et aujourd'hui bâtiment administratif du silo: côté Face... joli


côté pile moins bien

une plus belle photo du BV


plus loin le quai militaire avec l'entrée de gare....le silo n'était pas là bien sûr

qui se prolonge de l'autre côté...


Voilà... terminus de mon voyage, j'espère que cette évocation vous a plu...  

En allant chez un ami, en pleine ville, il me dit que son immeuble est un ancien bâtiment de gare démonté et remonté à l'endroit actuel. Il prétend qu'il s'agirait de l'ancienne gare de Sorcy de la fin du XIX° (je me questionne sur les dates de construction et de démontage). Pour me le prouver, il m'emmène dans la cour.
une partie de la façade (pas assez de recul)


la porte qui a effectivement la forme d'une porte de gare ... et la niche pourrait accueillir un téléphone .

Pourtant en regardant bien, on voit les n° de référencement sur les pierres de la voutes mais aussi sur la fenêtre d'à-côté, on voit clairement le rajout des pierres à la base... anciennes portes arrondies, de gare ????

Alors c'est possible mais où était-elle ? quand a-t-elle été démontée ?
La gare actuelle (déjà en photo) est excentrée et loin du village, en style standard Est 1890... ce qui ne correspond pas à la date de la ligne 1 (1852) Alors, y avait-il une autre gare de Sorcy, où et pourquoi la démanteler?

Cette information étrange a retenu l'attention de mon ami Mortimer qui  a remarqué 2 ou 3 choses allant dans ce sens.

Selon lui ,il apparait que le BV actuel de Sorcy est d'un type identique à ceux de Void (voir plus haut) et d'autres BV de la ligne Brienne-Sorcy, caractéristique des constructions de l'EST à la fin du 19ème, bien différent des autres BV de la ligne Paris Strasbourg. Il a donc été construit en même temps que la Brienne-Sorcy, et n'est donc pas le BV d'origine.
Les BV voisins de la ligne Paris Strasbourg, d'un type plus ancien, possèdent des encadrements de porte arrondis semblables à ceux de ce bâtiment mystérieux. On les retrouve par exemple sur le BV de Nançois-Tronville qui lui est d'origine :

Mortimer pense donc que la création de la Brienne Sorcy a entraîné un remaniement des installations de Sorcy, imposant un déplacement du BV et donc sa reconstruction. Les pierres de taille vendues de l'ancien BV auraient alors été utilisées dans la construction du bâtiment photographié à Commercy (qui n'est toutefois pas une reconstruction à l'identique, juste l'arrière du RdC pour les encadrements). Le marquage des pierres relevé plaide aussi pour cette version... Ce type de scénario (construction d'une nouvelle ligne imposant le déplacement du premier BV) s'est retrouvé ailleurs (à Wassy par exemple).

Le réemploi de pierre de taille est courant dans le bâtiment... une piste donc très sérieuse.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×