Faire des vignes

Il y a bien longtemps, j'ai cherché un petit décor original pour agrémenter mon coin de verdure. Je souhaitais autre chose qu'un près ou une forêt mais aussi une occasion de bricoler par moi-même.

Un petit coin de nature, en pente...et si je faisais une vigne ?

Halte-là !...de la vigne sur un réseau type Est lorraine? T'es pas bien ?...c'est irréaliste !

STOP...petit intermède culturel.

Faire des vignes au nord est de la France n'a rien de délirant! Pourquoi ? Pour des raisons à la fois géographiques et culturelles. Commençons par la géographie: les vins de Bourgogne, d'Alsace, le Champagne mais aussi les côtes de Toul et de Meuse (en progrès) et les vins de Moselle chers à Jacques Brel (un peu ancien certes) font bien partie de la zone nord et de notre approche gastronomique de la géographie (la meilleure approche selon moi...miam)

D'un point de vue culturel et historique, la culture de la vigne introduite par les Romains (et le tonneau: invention gauloise...si, si) s'est étendue partout où cela a été possible avec un fort encouragement de l'Eglise pour des besoins liturgiques (vous savez: "ceci est mon corps, ceci est mon sang"). Alors partout où cela fut possible, on a fait de la vigne et du vin avec plus ou moins de bonheur. Les paléo-toponymes en témoignent et les "rues sous les vignes" sont encore nombreuses. Les vignes ont été décimées lors de la grande crise du phylloxéra vers 1850 et beaucoup de zones de viticulture ont été abandonnées.

Fin de la parenthèse culturelle donc ma petite vigne sur le réseau est parfaitement plausible...survivance au phylloxéra ou nouvelle exploitation d'un passionné local de pinard bio. Vous choisirez.

 

Alors ? On y va !!

On commence par bien délimiter son espace et il faut traiter le sol: les vignes sont sur un sol nu avec butées (couleur terre).

Alors, on peint le sol couleur terre est avec une nuance soutenue

Je recouvre de sable patiné.

On fait des lignes aux bords irréguliers par des petits bourrelets de colle qui symbolisent un sol biné (ou un peu de litière comme en Champagne).

Il faut ensuite tirer des lignes en fil à coudre (2 hauteurs suffisent), elles sont maintenues par des morceaux d'allumette brute

Façonnons nos vignesle plus simple est de les faire en fils de cuivre fin dénudé (fil téléphonique monobrin); j'en ai tout un stock. On prépare 4 fils en torons se rejoignant à la base. Ils doivent être tortueux. C'est un peu long mais facile.

J'ai vu des personnes qui s'enduisent les ceps (dégueu). On peut charger un peu avec de la soudure mais cela gêne le positionnement et ajoute du travail qui n'est pas forcément utile. J'ai opté pour une simple peinture brun sombre. Reste à fixer les pieds suivant les lignes en faisant un petit trou, ajoutons une petite goutte de colle.

Ajouter du flocage type foliage (ou flocage mousse fin) sur les parties supérieures. Et un vigneron

Joli non ?

On a déjà le grossiste

Qui veut une bouteille de Château Reboyot cuvée Presse-Tiges ?

Bricolez bien