Panneaux SNCF

Dans les petits détails qui donnent de la vraisemblance, il y a toute la signalisation SNCF, elle est complexe mais sans aller dans tous les détails et surtout en laissant de côté la signalisation lumineuse, il y des choses simples à faire. Et oui, comme sur la route, le train utilise des feux et des panneaux.

Attachons nous donc à ces panneaux. Il faut le mat mais aussi le panneau. S'il est vrai que des produits du commerce (comme chez ARA productions) sont excellents, j'ai essayé une fois de plus de m'en sortir par moi-même. Il ne faut pas perdre de vu qu'on est au 1/87 alors certains détails zappés sont vraiment difficiles à déceler pour un néophyte.

Prenons un exemple, les mats sont percés et amincis en réalité... ben oui mais faire ça c'est compliqué et est-ce visible, alors à quoi bon en dehors de casser sa tirelire à moins d'être pointilleux.

Alors au boulot! Premier souci, se procurer les panneaux: certaines revues en leur temps fournissaient des panneaux, on peut sûrement en trouver sur internet à imprimer ou scanner directement à la bonne échelle. C'est ce que j'ai fait. Il faudra se trouver un petit lexique de signalisation: celui-ci est simple: http://e.bournez.free.fr/signalisation.pdf

On prend ce qui nous intéresse...moi, je voulais un panneau "siffler" et "gabarit réduit". Première étape, les coller sur un morceau de canson (blanc ou gris) pour les renforcer.

Puis on prépare le mat, une allumette avec le haut taillé en diamant sera parfaite.

On peint le corps entier.

Reste à coller les panneaux soigneusement et à mettre en place; on module la taille en fonction de l'implantation (sans oublier le trou dans le support)

Et voilà. Ca me parait très acceptable (quoi que un peu trop gris pour le mat).

Ici un autre exemple avec le même genre et un "LM" = limite de manoeuvre".

Sympa non? bricolez bien

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site