un abri anti-aérien

Comme ma thématique se situe dans l'Est de la France, vous n'êtes pas sans savoir qu'il y a eu des gens qui sont passés par la Lorraine avec leurs sabots si vous voyez ce que je veux dire.

En passant souvent à la gare de Lérouville, j'avais remarqué des drôles de constructions en béton que je suppose être des abris anti-aériens destinés à protéger le personnel du triage (et du dépôt à l'époque) en cas de bombardements car les installations ferroviaires furent systématiquement la cible des bombardements (surtout à la Libération).

On distingue bien l'accès sous cet angle

Bien que sur ce dernier, je n'ai pas trouvé de porte

Alors, il m'est venu l'idée de faire la même chose car j'avais justement une sorte de toiture... un peu de carton plume pelé à l'extérieur, un cube de 1cm de haut venant juste sous cette toiture (noire d'origine). On figure la porte en retirant la mousse, un coup de peinture blanche et un jus de noir mat: le grain de la mousse donne cet effet de ciment poreux.

 

Voici donc un joli abri semi-enterré librement inspiré de la réalité qu'il ne reste plus qu'à placer dans une zone à la fois centrale par rapport au dépôt mais aussi isolée pour ne pas être enseveli lors des attaques...

N'oublions pas l'herbe qui a envahi cet espace abandonné, la mienne est un peu haute, je vais la raccourcir

Bricolez bien

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×