relever ou pas ses courbes

Doit-on parler de ses échecs ?

Voilà une bonne question! dire qu'on a échouer est souvent une marque de faiblesse face aux autres même s'il faut bien avouer que pour dire son échec, il faut un peu de cran.
C'est dur de se l'avouer pour soi même et cela peut entâcher l'image que les autres ont de vous.
mais si ça peut faire avancer, pourquoi se taire?
De plus, quelqu'un a dit un jour qu'on apprenait vraiment que par ses échecs

En un mot, je me suis loupé sur un bricolage... je vous livre mes réflexions.

De quoi s'agit-il ?
Et bien c'est un peu à cause de François (voir l'article le concernant) en voyant ceci:


De grandes courbes relevées du meilleur effet... mais mes courbes sont plus serrées, ballastées et je pense que le plateau a un peu travaillé. En plus, je suis sur un raccord de "module".

Au moment de la construction, j'avais bien tenté de relever les courbes mais je m'y étais mal pris et ça déraillait. A plat, les voitures des rames exercent un poil plus de contrainte sur les ressorts des attelages et donc l'élongation se fait mieux.
Toutes mes voitures passaient bien y compris les délicates romilly De Massini particulièrement sensibles aux défauts des voies.
Mais bon, ça me tentait un peu trop alors je me lance. Sur la voie de débord... ne prenons pas de risque.

opération 1: soulever les clous de fixation puis mouiller le ballast.


opération 2: on retire le ballast avec un tournevis (entre les traverses).


opération 3: on aspire avec une chaussette-filtre pour mettre dans une boite... on malaxera le ballast aspiré pour le réutiliser.


opération 4: couper des morceaux de liège pour placer sous l'extrémité des traverses.

comme ceci


2mm de haut, on ne peut guère plus la relever. Ca ne se voit pas trop mais le dévers est bien présent.


on soigne la progressivité et on essaie... et là... ça déraille. Mes De Massini se plantent au milieu de la courbe. Alors je pense que le relevage n'est pas régulier et/ou pas assez haut... tiens, au fait avant de relever elles passaient. Alors après une journée de grattage, essais et de doutes... j'ai choisi de revenir à l'état initial... donc on reprend toutes les étapes à l'envers pour revenir à la situation de départ qui fonctionnait bien. Et on reballaste !

Je préfère l'exploitation à l'esthétique.

moralité 1: si on a collé son ballast avec le mélange colle à bois + eau + liquide vaisselle... on peut déballaster: ça fonctionne
moralité 2: des courbes relevées oui mais à 2 conditions: le faire dès le départ et bien proprement (progression, inclinaison régulière) et surtout sur des courbes qui en valent la peine par leur rayon.

Voilà donc mon "échec"... si ça peut vous faire avancer.


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site