72000 Face à Face

Bon, d'accord, j'ai craqué... j'ai acheté un 72000 Roco.

D'abord parce que je l'ai trouvé pas cher en Allemagne (merci Sancho) mais aussi parce que la version Jouef que j'avais me déplaisait... ils avaient raté le rouge de cette superbe livrée multiservice. Roco paraissait mieux.

La Jouef a pourtant des qualités, elle est bien rendue, complètement détaillée avec même des tampons à ressort (une face avec attelage, l'autre avec une version vitrine) mais sur cette photo, on voit que le rouge est bien trop sombre, certaines étaient même bananées (ce qui n'était pas le cas de la mienne). Mais ce rouge me gênait. Côté fonctionnement, rien à redire, la grande classe.

Alors voilà, achat de la Roco, mais d'emblée, je trouvais de grandes différences avec la Jouef. Je précise que je suis (et reste) en analogique, alors pas d'idée sur la sonorisation des unes et des autres. Je me bornerai à l'esthétique. Il faut dire que cette 72040 Roco est la première ref à faire partie du second lot de locos après regravage du moule chez Roco car les modélistes avaient épinglé la marque sur des erreurs de formes de la caisse. Elle devait donc être exacte (d'après les pubs). Alors, comme j'ai aussi une version Arzens Jouef, je me suis amusé à un petit comparatif perso. C'est très subjectif.

Petit comparatif donc entre ma nouvelle Roco multiservice et ma Jouef (bleue). Ce coup-ci, je trouve la couleur exacte par rapport aux photos réelles.

La Roco parait trop étroite sur ses bogies, des marchepieds et la gravure générale n'est pas assez profonde.

En Face à face, ça se voit encore plus, toute la gravure est beaucoup plus saillante sur la Jouef mais l'effet optique est positif à mon goût surtout pour les boites d'essieux et les marchepieds. L'ensemble des pièces sous caisse y est nettement plus prononcé aussi.

Sur la Jouef, on ne voit pas le haut du châssis de bogie lorsqu'elle est posée sur les rails.

Le poids des engins sont différents: la Jouef fait 610 grs et la Roco 540 grs

Les grilles photogravées sur les faces avant de la Roco paraissent plus belles mais aussi trop larges.

La forme des engins est identique mais si en face avant, on voit une légère différence des baies (plus grandes sur la Roco). Les tubulures se mettent toujours de travers sur la Jouef. Je n'ai pas compris pourquoi, sur la Roco, les fenêtres de porte de cabine sont vertes?

 

Les ventilateurs (non fonctionnels dans les deux cas présentés) sont plus visibles sur la Jouef.

Ce que j'ai moyennement apprécié est la nécessité de poser des pièces de détaillage sur le Roco, elles sont trop fines, difficiles à poser sur des trous insuffisamment débouchés: donc je n'ai pas tout posé, j'ai du refaire des descentes de sablières moins belles mais plus fonctionnelles.

Quant au fonctionnement, la Roco est impeccable mais ma Jouef malgré son âge (puisque c'est encore une version construite à Champagnole) ne démérite en rien. Elle est certes plus bruyante mais la mienne ne tourne pas souvent: le 3° feu éclaire un peu la cabine; il est commutable sur option chez Roco (par un décodeur en digital, ou un petit pontage en analogique prévu dans la notice): à noter que la Roco se démonte très facilement.

En résumé, à fonctionnement égal, à prix quasi égal (entre les promos et fin de série), je trouve que les modèles Jouef et HJ (le détaillage à poser est désormais fait d'usine, la loco est prête au service en sortie de boîte) ont encore de très beaux restes et que l'épaisseur de la gravure  globale dont celle des bogies (même si elle est trop forte) donne plus de présence de l'engin... l'aspect massif et puissant des 72000.

Après c'est une affaire de goût, en tout cas, on a le choix car toutes les livrées ont été faites par les deux constructeurs... à vous de voir.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×