des feux sur EF 60 Electrotren

JMF nous présente son installation de feux de fin de convoi sur des trémies Ef60 Electrotren. Il s'agit d'un montage valable en analogique comme en numérique.

Avant de lui laisser la parole, je vais retracer ce que je sais de ce très beau wagon d'environ 30 euros

Depuis 1987, le fabricant espagnol nous gratifie d'une très belle reproduction du Ef60 qui a un très bon roulement. Il n'a que très peu évolué depuis sa sortie si ce n'est un fort allégement de la masse (120 g actuellement) et un affinement de l'aspect du chargement. Il a été décliné en de très nombreux marquages et même une série patinée d'usine (en coffret de 3). Il n'y a que peu de choses à lui ajouter en dehors de touches de peintures (purges jaune et rouge, les voiles de roues du beau bogie Y27).

De l'époque de sa création, il garde l'absence de boitier d'élongation d'attelage (les boitiers sont monter sur le bogie), ce qui est dommage mais SMD propose un kit (ref smd157). Ces Ef60 voyagent le plus souvent en rame block.

 

Feux rouges de fin de convoi pour un wagon minéralier à bogies Electrotren par Jean-Marie Fuzeau – Bordeaux – Août 2013

Matériel et fournitures :

- 2 leds rouges 1,8 mm

- circuit imprimé 25 x 8 mm environ pré-percé (à façon)

- 1 module d'alimentation pour leds comprenant un pont de diodes DIL, un condensateur

1000 μf – 25 V et une résistance de 1,5 à 2,2 kohms

- câbles électriques noirs très fins (0,5 mm²)

- demi-tube de plasticard de 4 ou 5 mm de diamètre

- attelage et câblot factices

- peinture noire mat

- peinture jaune mat

Travaux :

L'arrière du wagon est la partie où la plate-forme est vide d'accessoires. Y enlever les mains courantes du marchepied et les porte-lanternes.

Désolidariser le bogie en tirant sur son axe et ôter l'attelage de son boîtier NEM. Fraiser les tirants saillants de l'extrémité arrière du châssis.

Coller à façon le circuit imprimé sous l'arrière du châssis et percer les trous de d= 1mm sous le circuit imprimé à travers le châssis pour y insérer les pattes des leds (2 fois 2 trous). Faire cela avec une drille porte-foret dans le cas d'un circuit imprimé pré-percé.

Préparer les bogies avec les tubes de laiton (utilisation de l'outil Puller et établir le recalage des essieux par le gabarit FFMF), puis souder les câbles de liaison entre les essieux, les bogies et l'intérieur de la trémie vers le petit module par un trou médian.

Après avoir peint les leds en jaune (après une sous-couche de noir) ; courber à 90° leurs pattes et les souder délicatement sur les pistes du circuit imprimé. Le + est la patte la plus longue et la plus extérieure des pattes.

Connecter par deux câbles fins le circuit imprimé au module d'alimentation par deux trous latéraux dans la base de la trémie, en collant ces câbles dans deux saignées latérales sur le châssis sous le bogie .

Coller sur la traverse arrière l'attelage et le câblot factices.

Etat original du wagon.

Le châssis avant travaux

La partie arrière sans accessoires et libérée des mains montoirs et des supports de lanternes

Le chargement de charbon à aménager; on l'extrait doucement en le soulevant avec une pointe de tournevis de précision

Idem

Idem

La trémie arrière vide

Le bogie arrière sans son attelage; il suffit de tirer délicatement sur le pion de fixation.

Collage du circuit imprimé après fraisage des montants à l'extrémité du châssis

Les trous pour les leds sur la plate-forme arrière

Mise en place du petit module électronique – Récupération d'une des plaques de lest pour se placer sous la partie lest du chargement -

Transformation par sciage de la structure du chargement pour laisser la place au petit module

Installation et soudure des leds rouges peintes en jaune lanterne

Idem

Câblage sous les bogies et le châssis

Bogie arrière - Les câbles de connexion de la platine des leds passent, collés dans deux saignées latérales, sous le bogie pour pénétrer dans la trémie vers le petit module d'alimentation

- Câblage des bogies avec les tubes de laiton sur les essieux

Demi-tubes de maintien du câble sous le châssis – Les câbles de captage pénètrent dans la trémie arrière

- Collage d'attelage et de câblot factices

Les lanternes en fonction

Idem

Dernière touche : peindre en gris foncé les accessoires installés sous le châssis et les bogies pour camoufler les travaux. Retouches de peinture sur et autour des leds .

NB : pour mémoire, le petit module électronique d'alimentation

Les trois composants du module

Les pistes du circuit imprimé créées par sciage.

On peut aussi adapter ce montage à d'autres ref comme ce porte-conteneur Jouef

 J-M. F.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×