détaillage d'un Frigo Jouef

Jean-Marie nous propose aujourd'hui un article écrit à 4 mains avec son ami Bruno D (spécialiste de détaillage et patine) pour un exercice sur un couvert frigorifique standard C/D ancien Jouef ref 6280 produit entre 1977 et 2001. Le wagon mesure 117 mm pour 37 grs environ.

Ce wagon porte l'immatriculation Is 11 87 082 4 131-6 SNCF sur une caisse blanche en U marquée STEF fixée sur un châssis noir. Le wagon présenté est de production années 80 (identifiable par le type d'attelage à ressort/boucle plastique. Le wagon plaisait beaucoup aux amateurs car il est assez détaillé à l'origine (échelles, aérateurs de toiture) ce qui fait que le prix moyen en occasion est de 15 à 20 € ce qui est un peu plus que la moyenne des wagons de la même époque.

 Voyons ce que Jean-Marie et Bruno en ont fait.

Une petite introduction par Jean-Marie (JMF)

Mon ami Bruno D. du club UMFB (de Bordeaux) m'a demandé d'installer des feux de fin de convoi sur son wagon frigorifique STEF à 2 essieux Jouef.

Après installation de ce système selon mon procédé que j'ai décrit sur le site (La question des frotteurs), j'ai remis à Bruno son wagon pour qu'il le détaille et patine selon son talent bien connu de ses amis modélistes.

De ce wagon...

....A celui-ci : explications

Je laisse la parole à Bruno :

Pour détailler ce wagon, il faut essayer de trouver des photos réelles ou s’en inspirer

Ici, un wagon frigorifique réel à la cité du train de Mulhouse (photo estampillée).

Ici, un wagon frigorifique réel - Réfrigérant Sbb-Cff à ventilation électrique Mais il s'agit ici d'un autre type que le Jouef qui lui est un wagon à parois de bois. De même, le Jouef a une toiture différente.

1ère  étape: Feux de fin de convoi sur platine + circuit électronique + micro fiches pour les liaisons électriques entre les lanternes et la platine + mise en place d'un lest sur le châssis faits par mon ami J-M F.

Le système électronique de feux de fin de convoi et ses palpeurs.

2ème étape: Patine sur le wagon ainsi que sur la toiture avec une 1ère couche de pigments-extra fins de terre d'ombre brulée de chez Gerstaecker, ensuite une couche d'ocre d'ombre brulée, puis terminer par une couche de noir oxyde de fer.

3ème étape: Mise en place des lanternes. J'ai passé 2 couches de peinture blanc mat de chez Revell sans masquer les décalcomanies.

4ème étape: J'ai ensuite rajouté quelques détaillages comme:

           Un attelage avec manille courte factice coté lanternes ;

           Une conduite de frein standard (Rbt à droite) de chez Decapod.

           Deux plots d'amarrage OCEM de chez Decapod.

           Deux demi-freins sur les cotés droit et gauche du wagon STEF ainsi qu'une manivelle de frein à main coté droit que m'a gentiment donnée J-M. F.

J'ai rajouté 18 mains courantes réalisées avec des agrafes n°10 au niveau des échelles et aux portes du wagon frigorifique STEF et que j'ai peintes en aluminium Humbrol n°11.

5ème étape: J'ai rajouté un petit détail qui me manquait et m'intriguait et trouvé sur le Net. Il y avait la ventilation électrique sur certains wagons frigorifiques et que j'ai fabriquée avec des composants et accessoires que j'avais récupérés par ci par là dans une boite.

Voilà le wagon Jouef couvert frigorifique STEF terminé. Cela change d'allure!!!!!!!  Encore merci à mon ami J-M F. pour ses idées.

Fin de convoi et de l'article de Bruno.

Et voilà un travail de qualité de Bruno D., qui montre que l'on peut créer de belles maquettes réalistes à partir de matériel courant. Le modélisme qui s'approche le plus possible de la réalité demande talent, passion et minutie. La patience en est aussi une des bases.

Bruno D. et J-M. F. - Mars 2017

 

Merci à Jean- Marie et à Bruno pour leur travail et leur article qu'ils m'ont aimablement transmis. J'espère que ce bricolage vous a plu

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×