Une 63000 en G

 GérardL comme a son habitude, s'est lancé dans la construction intégrale d'une 63000. Il faut bien dire que l'échelle pratiquée (le G) n'est pas si répandue et qu'il n'y a aucun matériel à l'échelle. Les trains de jardin type LGB sont beaux même si Albert Lutz (http://lereseaudepsx.e-monsite.com/pages/les-reportages/fete-de-la-vapeur-void-2012.html   et  http://train4568.monsite-orange.fr/) est le premier à regretter le traitement erroné de l'échelle puisque tout est conçu comme voie étroite et non standard.

Par ailleurs, je pense qu'il est inutile de préciser que le matériel SNCF est inexistant. Alors, GérardL n'hésite pas à tout faire avec de grandes quantités de profilés plastique voire du laiton.

S'il est vrai que ce n'est pas mon échelle de prédilection, j'admire le travail de recherche, de plans, de dessins mais aussi de réalisation car, les autres articles le prouvent, on est là sur de la grande classe... une belle leçon qui peut s'appliquer à d'autres échelles (j'avais déjà vu faire en N).

Voici donc une 63000 au début de sa construction, quelques éléments viennent du commerce comme les bases de bogies, les moteurs bien sûr, pour le reste, je vous laisse deviner la méticulosité du travail. Ici, bogies et châssis sont prêts, le capotage bien avancé.

La cabine prend forme avec des éléments de détails et les capots trouvent leurs trappes et poignées.

Le capotage se détaille de plus en plus avec les filtres et l'emplacement de la grille du ventilo, on reconnait bien la silhouette typique d'une 63000.

Les volumes sont parfaitement rendus.

Un groupe avec un moteur de récupération sert à actionner un ventilo qui sera visible par la grille du capot.

A suivre, les traverses de tamponnement mais aussi les rambardes et la mise en peinture

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×