câblots d'UM

Aujourd'hui, une grande question

 Mais commençons par un constat de jeune modéliste que je fus...

J'avais une 25500 Jouef que j'aimais bien.

Je la trouvais souple et silencieuse, assez puissante pour ce que je lui demandais; il restait juste ce foutu empattement électrique bien trop court sur des aiguilles à coeur isolé mais globalement avec un peu de vitesse ça passait.

Donc en visites diverses, je regardais les autres danseuses Jouef (25500 mais aussi 17000 puis plus tard 16500) et j'étais scandalisé de voir les câblots d'UM cassés...mais comment, en étant précautionneux, comment casser ces câbles?...non mais, et ça se dit modéliste...bla, bla, bla

J'y ai toujours fait très attention et pas de Problème.....???????

Quoi, c'est cassé aussi sur ma machine ??? C'est pas possible, j'y ai pas touché...ben oui, le plastique est tellement fin, qu'un jour ou l'autre, spontanément ça se brise !!

Inadmissible, fallait que j'agisse. Je ne pouvais pas laisser mes danseuses avec des ficelles pendantes (tiens?!? jolie formule)

Il faut retirer ces câblots: ils sont justes enfoncés comme si Jouef pensait qu'un jour il faudrait les remplacer...mais pourquoi ne les trouve-t-on pas en pièces détachées? De toute façon, les pièces détachées pour du récent ou de l'ancien autant oublier. Donc petite pince et on tire dans l'axe

Alors, j'ai réfléchi comment faire: des fils fins monobrins (dénudés) ou de la corde à piano courbée me paraissait des voies à explorer mais je me heurtais toujours au même point: l'ancrage: il fallait couper et récupérer les prises mais impossible de les percer pour installer mes fils car elles sont trop petites. Je risquais de tout détruire. Refaire des prises? Oui mais avec quoi, c'est tellement petit !

Alors, je me suis résolu à les remplacer par des pièces de détaillage. On trouve les pièces de remplacement à l'unité en bronze chez Mécanic train: 4.10 € pièce donc 8.20 pour 1 loco.

C'est un peu délicat, je travaille avec un mini disque:

étape 1: trancher la carotte du coulage de bronze et bien poncer pour avoir une pièce propre (je cale bien ma pièce dans une pince pour la maintenir)

étape 2: mise en forme doucement avec de petites pinces. C'est le plus dur:

On se repère sur les pions de fixation puis on vient courber délicatement les câbles en positionnant les prises sur le dessus; un léger angle de ces dernières permet d'avoir le bon placement.

étape 3 : peinture, un noir mat est parfait

étape 4: collage: ici deux options soit de la cyano, soit de la vinylique...je vais rester sur de la cyano pour être sûr de la tenue...

Toutes mes danseuses y passent (ici une 16500)

Et voici nos danseuses avec des câblots solides et tout beaux. Une excellente idée d'Eric Seibel (Mécanic trains) de proposer ces pièces

Bricolez bien

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site