JAO chez Jean Yves

Par l'intermédiaire du site mais aussi d'amis communs, j'ai rencontré Jean-Yves et nous avons sympathisé.

Lorsqu'on rencontre des modélistes, il arrive qu'on soit scotché... c'est ce qui m'est arrivé.

A première vue, le réseau est en cours de construction... simplement des voies sur des plaques de bois mais la taille est impressionnante 3x11m environ pour les longueurs et 6.5 m de large. Le plan n'est pas si simple avec un vaste ovale en 2x2 voies plus une extension pour un faisceau de voies de garage. Le tout comporte plus de 100 aiguilles et autant d'itinéraires possibles. Vous comprenez bien que c'est trop vaste pour être pris en photo.

30% des voies est sous caténaires... la partie gare en somme + un retour sous pente

Le matériel roulant est tout à fait sympa, nous avons du Roco, du Jouef Hornby et du LSM. Ce matériel est transformé.

Le réseau est en analogique géré par ordinateur.

Ce qui est bluffant est que l'ensemble des circulations est géré avec un respect strict et fonctionnel de la signalisation.

L'ordinateur prend en charge certes et le réseau comporte des cantons et toute la rétrosignalisation fonctionnelle (et exacte), les zones de détection sont jumelées avec les zones d'accélération et de freinage. Le système s'appelle JAO (Jeu Assisté par Ordinateur: il date des années 80 pour la première version, époque où le jeu était encore noble) qui est antérieur au digital et assez peu connu, une batterie de cartes électroniques et de relais gère l'ensemble.

C'est le cas de la "gare cachée" qui comporte 8 voies mais elles sont segmentées en 3 cantons chacune ce qui donne la possibilité de garer 24 rames. Lorsqu'une rame sort, les deux suivantes avancent d'un cran en attendant leur tour.

ca fonctionne plutôt bien.

Côté matériel, Jean Yves supprime toute l'électronique embarquée pour la remplacer par un système personnel comportant d'une part un roulnet et d'autre un système d'éclairage (diodes et condensateur) qui permet un allumage performant qui reste même loco arrêtée (15 minutes à 8h hors tension suivant le condensateur). Les locos sont détaillées sur face avant et les feux rouges sont supprimés.

Les rames (généralement de 7 voitures) sont indéformables en attelage court et elles intégrent le même système pour un éclairage intérieur, des fils relient les voitures pour une ligne de train (le fourgon cache le condensateur) ou allumant les feux rouges.

Tous les feux et éclairages restent donc allumés sans tension dans la voie (dans la limite de la capacité du condensateur)

Rien de tel qu'une vidéo pour comprendre

Une super visite, merci Jean Yves !!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site