les wagons TP

Voici que m'est venue l'idée de parler des wagons TP... parce qu'ils ont été rendus populaires par les productions Jouef dont je parlerai (9 types différents).

Eh bien, mal m'en a pris car ce n'est pas évident du tout, je vous expose ce que j'ai compris. Commençons donc par un rappel historique.

En 1917, les USA entrent en guerre comme alliés de la France et de la Grande Bretagne face à l'Allemagne. L'industrie américaine équipe puissamment son armée et l'Etat Major décide de réfléchir à la logistique sur place. L'option prise est de transporter par trains les équipements démontés des ports français jusqu'au front. Ayant des doutes sur les capacités de la France à acheminer le matériel, les USA optent pour une solution globale: à savoir apporter ses propres trains (adaptés au gabarit et au tamponnement)... wagons (chargés des caisses de matériel) et locos sont transportés, mis sur rail et acheminés sur les théâtres d'opérations.

Ce matériel, comme les futures locos 140 G Pershing (que personne n'a fait en HO sauf en kit) et les multiples wagons, sera laissé sur place (cédé ou racheté: certains stocks furent même achetés directement aux USA par les Compagnies comme l'Etat). Les wagons prendront le nom de TP (pour Travaux Publics) et resteront fort longtemps sur le sol français puisqu'intégrés à la SNCF.

Ces wagons à bogies (le célébrissime "diamond") étaient une révolution dans le parc wagons car jusqu'alors la majorité des wagons étaient à 2 essieux et de petite capacité; bien que le système du bogie (terme anglais signifiant "chariot) était connu en Europe depuis 1890.

Terminons par une précision, les USA apportèrent aussi du matériel pendant la seconde guerre mondiale, des locos comme les 030 TU (sorties chez REE et Jouef) mais aussi les 140 U et des wagons plus légers à essieux qui ne restèrent pas très longtemps... Roco devrait nous proposer cette loco et ces wagons fin 2016. Il s'agit dans ce cas non de TP mais de USTC (american transportation corps).

Revenons à nos TP, il en existe de très nombreux types rendus populaires par Jouef. Je ne les ai pas tous et je dois dire que je ne cherche pas à les avoir donc je vais esquisser un horizon incomplet.

Commençons par le bogie "diamond" dont il faut savoir qu'il existe plusieurs sous types. Il se reconnait par sa construction en longerons insérant les boîtes d'essieux qui sortent à l'horizontal (et non verticalement comme les bogies français), les sabots de frein sont à l'intérieur (pas sur tous) et les suspensions se font par ressorts sur la partie inférieure. Ils sont simples et robustes ce qui explique leur longévité dans le parc SNCF. Les révisions de ces bogies permirent le remplacement des essieux à rayons par des roues pleines mais le mixage était très courant. Attention, ces bogies ont été souvent récupérés et ont équipé un grand nombre de wagons qui ne sont pas authentiquement des TP.

Résultat d’images pour bogie diamond

Il existe aussi une variante de suspension avec des ressorts plats à pincement (ici sur un tender de 140 Pershing)

La popularisation des TP s'est faite par les productions Jouef qui développe sa gamme de 1959 à 1961 avec 9 types (tombereau, plat, couvert, citerne, porte-autos, plat à ranchers, frigorifique, trémie plat surbaissé). Ils seront déclinés jusqu'aux années 1990. Pour ce qui est du Jouef, je me suis amusé à ajourer les bogies ce qui donne un cachet sympa aux wagons. Parfois, j'y ai ajouté des volants de freins (l'obsidienne)

Hornby avait aussi dans sa gamme des couverts, des tombereaux, citernes, couverts, trémies, plats.

Ces wagons furent donc très répandus sur les réseaux des jeunes modélistes des années 60 et 70 d'où leur popularité alors que sur les rails, on en voyant assez peu (exceptés les plats utilisé pour les travaux de voie).

Commençons par les modèles à éliminer comme ces porte-autos Jouef qui n'ont jamais existé en réalité. Il y avait bien des porte-autos de structure semblable mais à essieux.

Continuons par cette trémie qui possède des bogies diamond mais qui n'est pas à ma connaissance (je peux me tromper) un vrai TP. Des wagons semblables ont bien existé.

Passons à du plus sérieux, ce wagon plat me parait correspondre aux critères des TP. Une belle réalisation Fleischmann avec guérite... (les ranchers ne sont pas installés).

Avançons sur les types comme les citernes: Jouef nous a gratifié d'un joli citerne TP mais là où ça coince c'est que cette citerne est trop longue et possède 2 dômes.

Makette nous a fait de très beaux citernes TP avec de nombreuses déclinaisons très réussies.

Il faut savoir que des citernes à 2 dômes existent pourtant: ce sont des USTC et non des TP, elles sont plus longues et du coup plus récentes.

Afficher l'image d'origine

photo forum LR

Glissons ici une très belle pièce avec ce couvert par Fleischmann... superbe

Allons vers du plus classique avec le tombereau TP... la version Jouef est très répandue, une petite peinture change beaucoup: Les tombereaux TP Jouef

mais le Fleischmann est bien mieux (le Hornby avait de beau reste mais je l'ai vendu)

Enfin, un wagon plat, le Jouef avec une petite peinture reste acceptable

Toujours pareil, le Fleischmann est au dessus. On reproche à Fleischmann le clinquant de ses essieux. Il suffit de poser un voile de peinture et ça change tout.

On peut y adjoindre ce kit de SMD d'un ex-TP 18. 

Avec des bogies Kadee avec une vraie suspension à ressort. C'est une belle pièce.

On peut ajouter que REE modèles sort une série de plats TP (chargés de conteneurs sympas) qui vont surement ouvrir sur de nombreuses versions haut de gamme de TP.

REE s'impose comme une marque de luxueuse et incontournable. Perso, j'adore !

N'oublions pas pour finir les fabrications en kit d'Haxo modèle mais là c'est beaucoup plus cher.

J'espère que ce dossier vous a plu

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site