le bon usage des forums

Bonjour,

Dans le passé, lorsqu'on était passionné de trains miniatures, il n'y avait que 2 solutions:

- soit vivre sa passion tout seul dans son coin.

- soit adhérer à un club.

Avec l'avènement de l'informatique, il y a deux solutions supplémentaires:

- soit naviguer sur les sites (merci de passer sur le mien).

- soit s'inscrire à un forum.

 

Les forums (ou fora = pluriel latin exact mais l'académie Française accepte "forums")... vaste sujet

On n'y trouve des choses très bien mais aussi des choses moins bien... ayant fait activement partie de 3 forums, je ne vais pas cracher dans la soupe mais je vais essayer d'exposer ce que j'ai observé.

Les forums partent tous sur la base cordiale de mettre en relation des gens qui ont la même passion donc des choses à se dire, des infos à échanger, des choses à s'apprendre... le problème est que personne n'a exactement la même approche, le même niveau d'exigence ou d'expérience et le même tact surtout caché derrière un pseudo... c'est là que ça peut se gâter. Chacun pense avoir raison et dans un sens ce n'est pas faux.

C'est là que le rôle des modérateurs est important... et dieu sait qu'ils sont dévoués et ne comptent pas leur temps.

Les forums ont donc des points positifs et négatifs... voyons

             Les points positifs

          Les points négatifs

 

- on rencontre des gens très sympathiques qui sont prêts à vous aider rapidement (pour ma part, je me suis même fait des amis)

  - c'est un incomparable espace de partage. On tombe parfois sur des personnes remarquables qui n'hésitent pas à vous transmettre leurs savoirs et leurs savoirs-faire.

  - On découvre de nouveaux produits et leurs usages

-on rencontre des gens de très grand talent.

   - On a rapidement des infos justes, des remarques sur le matériel et les techniques.

  - on peut y faire des affaires, par les ventes d'occasion.

  - parfois, on rigole bien tout en y apprenant beaucoup.

 

  - on s'y perd très vite face à des spécialistes ou soi-disant.

  - on peut tomber sur des gens qui critiquent systématiquement tout sans jamais rien montrer.

  -on voit des gens répondre à tout et qui s'extasient sur tout sans discernement ou simplement pour montrer leur passage.

 - Les sujets dérivent très fréquemment en digressions ou délires et il est difficile de s'y retrouver.

  - certains ne sont pas partageurs.

  - certains ne supportent pas la critique et ne viennent chercher que des élèments les valorisants.

  - certains gonflent leurs compétences ou leur collection en arborant des photos de catalogue.

  - et surtout: les sujets qui fâchent  (à éviter "engueulades assurées") : comprendre ceux qui entraînent des discussions sans fin avec des noms d'oiseaux.. au chapitre desquels citons:

=> le niveau de détails qui va avec ce que j'appelle le nostalgisme (néologisme intéressant).

c'est-à-dire rester sur des produits anciens en ne voulant pas voir les progrès des modèles.

=> les aficionados d'une marque ou d'une autre.  

Sans discernement ou recul, toute remarque sur la marque "préférée" entraîne une contre-attaque en règle.

=> et le pire = les prix.

Même si j'admets volontiers que nous n'avons pas tous les mêmes moyens, une question sur le prix du genre:  hier c'était mieux et aujourd'hui c'est trop cher, et ça déclenche des remarques sur l'évolution des modèles et du pouvoir d'achat: discussion sans fin et qui m'amène rien.

  - le risque d'être confronté à "une pensée unique" ; des choses (critiques) ne doivent pas être dites au risque d'être rappeler à l'ordre.

Il n'est pas rare de voir des gens mettre en avant un produit, on l'achète, on est déçu... on se fait pourrir si on le dit. Et 2 ans après, les gens finissent par admettre que le produit avait des défauts...  

 Rq: je tiens à dire que tous les éléments positifs ou négatifs sont basés sur des exemples précis qu'il ne convient pas de détailler ici.

et pour le débutant ?  bien ou pas bien?

Réponse: oui et non: le premier écueil du débutant est le vocabulaire... quand on ne sait pas, on décrit comme on peut, les mots manquent face à des spécialistes. Si on tombe sur un "compteur de rivets" mal luné on peut se prendre une phrase assassine.

Ensuite, le souci est qu'un débutant demande des conseils... et il y a autant de conseils que de membres d'un forum... chacun pense avoir juste (et c'est souvent vrai) du coup... cherchant une réponse, non seulement on ne l'a pas mais on en a d'autres et on ne sait plus quoi penser.

Lorsqu'on est très longtemps sur un forum, on peut parfaitement éprouver parfois une lassitude de voir revenir sans cesse des sujets traités , re-traités et encore re-traités... c'est normal pour les deux parties : il est normal que les sujets reviennent car les débutants sont toujours en proie aux mêmes soucis donc, nouveaux, ils posent les mêmes questions de novices. Et c'est normal de la part des anciens de se lasser face aux questions identiques qui reviennent sans fin.

Moi, les forums, j'aime bien mais je fais le tri toujours en aidant de mon mieux. Sur le plan moral, lorsqu'on vient sur un forum, au début "on se sert" mais au bout d'un temps, il est bien de rendre en partageant ce qu'on a acquis.

Les forums c'est bien pour tous, gardons nous d'en faire bon usage .

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×