Philosophie de jeu

En lisant les messages des débutants dans le forums, on rencontre souvent des réponses de modélistes plus expérimentés qui conseillent l'usage d'un ensemble digital avec retrosignalisation, cantonnement , ordinateur etc...

Je ne veux pas prendre part ici dans le choix analogique ou digital. C'est un choix personnel en fonction de ses possibilités (surtout financières).

j'aimerai juste attirer l'attention sur 2 points:

- le premier est la taille du réseau. S'il est petit, pas besoin de retrosignalisation / cantonnement.

Enfin, le "grand" ou le "petit" est une affaire de perception personnelle mais un cantonnement se justifie si on peut faire rouler 3 trains donc que le réseau fasse longueur du train le plus longx3 + 1= c'est la formule:

chaque canton doit être plus grand que le plus grand train et on doit avoir 1 canton de plus que le nombre de trains.. exemple: un train de 1.5m: (3x1.5) +1.5 = 6m de développé mini... un train d'1.5m = 1 loco + 3 voitures corail: on y est vite.

- Prenons alors le problème à l'envers... quelle est votre philosophie de jeu par rapport au train? Je dis bien de" jeu"... pas de "modélisme".

Le jeu étant le simple plaisir de voir circuler ses trains, rouler, arrêter, manoeuvrer etc...

Ici, je vois deux attitudes possibles quelque soit la taille du réseau (mais plus il est grand et plus c'est juste)...

- celle du chef de gare qui regarde passer des trains (arrivées et départs). Il gère sa gare mais les trains sur le reste du parcours doivent être autonomes en sécurité... le cantonnement se justifie pour éviter les collisions.

- celle du mécanicien qui "fait son train": roulant, freinant, accélérant de gare en gare. Vous suivez votre train du regard sur le réseau comme s'il progressait dans la campagne. Dans ce cas, c'est vous qui gèrer le train et sa sécurité mais finalement comme vous n'avez qu'une tête, vous ne suivez qu'un train (qui roule souvent seul)... vous n'avez en rien besoin d'un arsenal automatique.

Ceci est donc ma manière de voir les choses... si vous débutez le train miniature, posez vous la question si vous êtes plus "chef de gare" ou "mécanicien".

Je me lance: personnellement, je me sens plus mécanicien. Lorsqu'un train roule sur mon réseau (de taille moyenne), je le suis, le regarde, l'écoute (s'il y a un souci comme un déraillement intempestif, un arrêt sur aiguille etc...) et je ne m'occupe de rien d'autre. Moi, j'ai choisi... analogique sans automatisme (c'est simple et pas cher), il y a juste une coupure sur des voies en déviation pour faire se dépasser les trains.

Ma pratique me pousse même à avouer qu'une voie unique en os (pour donner l'illusion de la double voie) est une bonne solution car en fait, je me suis aperçu que mes trains roulent quasi toujours dans le même sens sur les mêmes voies...peut-être suis-je psychorigide ?

Je suis heureux comme ça. L'autre philosophie est possible, je n'ai rien contre mais posez vous la question de ce que vous préfèrez avant de dépenser vos économies dans des systèmes que vous n'utiliserez pas.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×