Balade à Abreschviller (88)

Il y a bien longtemps maintenant, nous étions en mai 2011, je faisais activement parti d'un forum dont les membres essayaient d'organiser des sorties thématiques. C'est comme ça que nous nous sommes retrouvés à Abreschviller (Vosges). J'étais persuadé avoir fait un article sur le site mais rien.

Etant Lorrain, Abreschviller me paraissait intéressant. Comme c'était une visite de groupe (il y a longtemps), il est difficile d'éviter les photos des personnes présentes. Aucun nom ne sera avancé, garanti d'anonymat.

Nous voici donc arrivés dans ce village niché dans la forêt vosgienne. L'arrivée donne directement l'ambiance.

Il y a du chemin de fer dans l'air.

Approchons nous.

Et entrons donc.

Proche du guichet, une maquette évoque le site avec une scierie et un train à voie étroite (du LGB).

La loco est le modèle d'une vapeur de l'association.

Mais on est là pour la balade... embarquons à bord du wagon salon "orient express".

Mais où est notre monture ??? C'est pas ça ! On m'a promis une vapeur

Ah oui...!!!

Il faut bien s'occuper de la dame.

Parce qu'elle est belle et bien entretenue !!

C'est le seul train français en voie étroite avec un écartement de 70 cm hérité de sa construction sous contrôle allemand (avant 1914). Elle vient à nous

On s'installe, c'est coquet !

Bien sûr Sancho se fait remarquer... tu perds ton pantalon ami ?

Une belle balade au mieux des bois commence !

La loco peine. La voie grimpe fort !

On arrive à l'étape...la scierie

Une petite loco en pot de fleur

On descend quelques instants pour la visite. La loco, quant à elle, détèle pour un plein d'eau car la montée a nécessité beaucoup de vapeur

Un moment privilégié où les amateurs peuvent aussi discuter avec les bénévoles.

Pendant ce temps, on discute en attendant que la loco change de bout

Je prendrais bien les commandes ! Tentant ce régulateur !!

Une petite purge... ça sent bon l'ancien temps

Remontons en voiture pour la descente tout au frein (ou presque).Nous nous réinstallons dans le wagon orient express acheté en juin 2009 et qui est le travail des élèves  du LEP Dominique Labroise de Sarrebourg qui possède des filières sur les métiers d'Art (verrerie, menuiserie et aménagement d'intérieur). Exactement ce qu'il faut pour ce wagon traité dans une ambiance 1900.

Les vitres sont sérigraphiées.

L'intérieur est totalement en bois vernis d'une teinte très chaleureuse. Bien sûr, jamais ce type de wagon n'a roulé ici. La ligne est le vestige d'un train forestier uniquement voué au travail et à la descente des grumes. Mais l'idée est plaisante et la réalisation superbe.

Le plafond est décoré de figures qui ne sont pas sans rappeler Mucha

Nous voici avant guerre... la première j'entends !

Les espaces sont séparés par des vitraux floraux délicats.

La balade se termine.

Je crois qu'il faut ranger à regret.

Le magazine "Aiguillages" sort un reportage sur ce train touristique, c'est l'occasion de remettre tout ça en ligne. Aiguillages est un webmagazine de très bonne qualité abonnez-vous c'est gratuit et vous ne serez pas déçu de l'excellent travail de Thierry Pupier.

J'espère que la balade vous a plu. Et je vous laisse rêver devant quelques images de fin... allez-y si vous en avez l'occasion

http://train-abreschviller.fr/

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×