une virée à Baroncourt (55)

Bonjour ami,
si tu as l'âme sensible passe ton chemin...
Certains ont peut être retenu que pour un travail je sillonne mon département et j'engrange des photos de trains au passage. Il fallait un volontaire pour aller jusqu'à Baroncourt (55), je m'y suis collé au grand étonnement des autres... pourquoi ? parce qu'à Baroncourt il y a un atelier de découpe de matériel... tout s'est bien passé à part une énorme averse qui m'est tombée dessus au plus mauvais moment... je vous fais partager cette escapade.
Le site est divisé en 2.
d'abord le faisceau de stockage devant la gare... revue d'effectif passablement dégradés pour certains
Voici la gare... on ne peut plus accueillante mais avec une passerelle bien pratique pour les photos (certaines sont un peu loin et la pluie arrivait)


Au loin des tas de ballast, la voie vient d'être refaite pour être une artère fret vers la Belgique

qu'avons nous là.
premier plan des RIO + fourgon MC 76 + 2°ligne des USI TER avec fourgon mc 76 vert + 3° ligne, faut deviner des EAD modernisés + 4° ligne des dev Inox déclassées avec au fonds des UIC couchettes.. après on verra sur les autres photos

Ici, fourgon MC 76 avec mixte 2°cl/fourgon corail (le violet), derrière des EAD et au loin une autre Dev Inox

toujours des corail, des toits d'UIC couchettes avec au loin des voitures techniques ou du service VB corail couchette 1°cl, USI et cab de 63000

les voici les USI

en se retournant, un toit bleu dépasse 67000 ou 68000 (je penche pour la 2° solution c'est haut et gros quand même) avec encore des RIO

on se rapproche des 63000 avec encore des versions vertes

passons de l'autre côté: des X28000 bleus d'Auvergne avec un X 2200

puis des 16500 (au moins 20) dont l'unique version IDF (la 16583) elle va mourir là

d'autres encore

Caché, l'Axis... proto pendulaire avec panto sur la base d'une RTG (là je suis trop loin)

et 2 vues du faisceau


 

Bien triste fin (photo Michel Bar)

Continuons par le site de découpe de l'autre côté du pont... ils étaient en vacances mais il y a des choses à deviner
A l'entrée un essieu de loco vapeur

c'est elle, la faucheuse... l'engin de mort

des montagnes d'essieux et de bogies de toute sorte (souvent des Y25)



des VB2N à la découpe dont la voiture pilote déjà éventrée

sur le côté (à l'envers) des toits de couverts à essieux (G40 ou G70)

 

Sur le net trainent quelques vidéos tristes de l'endroit...merci au réalisateur

 

 
Les trains de ma jeunesse en tas de ferraille... sniff

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site