Les Remms

Qu'est-ce qu'un Remms ?...

Eh bien, c'est un wagon plat de la SNCF dit aussi R10 avec haussettes et ranchers. Il mesure 14.04m en tout (12.6 ht) et il est monté sur bogies type Y 25 (moulés ou soudés). Il est de couleur brun SNCF (dit bauxite).

Ce wagon est très courant et sert à de très nombreuses tâches... employé pour des charges diverses mais aussi au service de la voie.

Une belle série de photos de ce wagon (merci au photographe) : http://www.photos-ferroviaires.fr/index.php?/category/565

Il est étonnant que ce wagon n'ait jamais fait l'objet d'une fabrication jusqu'à ces dernières années.

La première série industrielle (à ma connaissance) est celle de Oskar en 2007: ref 4013 et 4014 ... la différence étant le type de bogie.

Ils coutaient à l'époque 22 euros. Je ne connais que ces 2 ref en SNCF mais des versions SNCB ont été commercialisées.

Ils sont très beaux mais la peinture est fragile, de nombreuses pièces sont à montées et la notice est franchement nulle. Les plastiques se collent assez mal et surtout le wagon est beaucoup trop léger: il déraille facilement. Donc c'est assez décevant au bout du compte.

Je les laissais un peu de côté, en plus la boite ne permet pas de ranger correctement le wagon s'il est équipé de ses détaillages... mais je ne suis pas du genre à abandonner.

 

Passons à la nouveauté 2011: les Remms par Jouef.

Ils sont superbes et coûtent 30 euros. Ces modèles très intéressants ont été faits par Jouef avec des chargements amovibles (traverses ou ballast). De nombreuses autres ref sont prévues.

Personne n'en parle vraiment mais c'est très injuste. Pourtant, il parait qu'ils sont en rupture de stock fin 2011: un signe !

ici le HJ 6076

Ils possèdent des ranchers vraiment mobiles et roulent très bien et sont lourds (surtout avec les chargements en résine). Ils ont néanmoins un défaut lié à leur conception: le système d'élongation d'attelage est placé dans un coffrage au dessus du bogie et en cas de "bosse" sur la voie, les boudins des essieux viennent frotter ce coffrage et freinent violemment le wagon. Sinon, ils sont de très bonne qualité.

le HJ 6075

Malgré leur petit défaut, ils me plaisent énormément et lorsqu'on aligne des jouef et des Oskar, on se dit qu'il serait bête de ne pas profiter de tous. Le plancher patiné du Remms Oskar est un travail personnel expliqué dans ce lien(http://lereseaudepsx.e-monsite.com/pages/amelioration-du-materiel/patine-d-un-plancher.html)

Alors, ce qui est bien c'est que les Jouef vont servir de modèles pour complèter la pose de détaillage des Oskar. C'est donc ce que j'ai fait. Les plaques diverses ne gênent pas la circulation. J'ai collé les ranchers rabattus car ils sont fragiles et risquent de casser accidentellement (je ne pourrais pas les remplacer)... il est vrai qu'ils couvrent une partie des inscriptions (comme en réalité). Les Remms peuvent circuler ranchers baissés ce qui m'arrange. 

Je termine donc de coller au mieux le détaillage des Oskar et nous voici avec 2 nouveaux wagons qui tiennent le rail et complètent le train. Je n'allais pas m'en priver.

Jouef (en haut) et Oskar (en bas) sous le même angle

Une fois finis, les deux modèles sont comparables, la nuance de teinte est visible mais finalement pas si dérangeante.

Et puisque les Oskar sont trop légers, un petit chargement pourrait nous resoudre le problème. Comme Jouef à mis du ballast: nous allons faire pareil avec notre fabrication.

http://lereseaudepsx.e-monsite.com/pages/vie-pratique/fabriquer-son-ballast.html

Première étape: couper une base aux dimensions du plancher (143 x 30 mm) puis, on colle un renfort (ici 1/2 chute d'une baguette d'angle). Ce renfort à une double fonction: d'abord, il rigidifie le socle qui reste ainsi plus plat puis il servira en partie à donner du relief au chargement sans "surcharger".

On peut adjoindre des chutes de polystyrène arrondies pour les volumes.

Deuxième étape: former grossièrement le chargement avec du sable moyen. J'encercle le "plancher" avec du scotch de masquage, ainsi le sable ne dépasse pas la surface souhaitée. On travaille proprement. Une fois la colle sèche, on enlève le scotch.

 

Dernière étape: coller soigneusement du "ballast" maison pour donner la forme et l'aspect final en cachant bien toute la structure. Le tout est juste posé sur la wagon; stable, il reste amovible.

Et pour finir en beauté, un train de service composé d'une 66400 tractant un plat TP-ex18 Smd, deux G40 Roco et un mixage de nos Remm's jouef et Oskar...les avez-vous distingués ?

Le bricolage du chargement est naturellement adaptable à d'autres modèles... essayez et bricolez bien.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×