faire du foliage

Toujours à la recherche de produits et de tours de main, vous avez sans doute vu que j'ai cherché à faire des arbres en fils torsadés (Des arbres en fils torsadés). Pour ce faire, j'avais besoin de filet floqué dit aussi foliage (néologisme intéressant); cette sorte de tapis synthétique recouvert de flocage mousse fin qui s'étire pour rendre crédible les buissons et feuillages.

Ma question était de savoir si on pouvait le faire soi-même. J'ai donc cherché et essayé en vous expliquant mon cheminement et mes erreurs (vous aurez ainsi  une idée de la démarche)

Matériel:

- du filtre d'aquarium: ici une bande de 30x40 cm (mais on dédoublera car c'est trop épais... donc, on a 30x80cm) pour environ 11 euros

J'ai aussi porté mon dévolu sur de la Bourre à nounours (si ça existe !)

- de la teinture à vêtement couleur chocolat: parce que les branches c'est brun (4 à 5 euros)

- Une boite

- du flocage mousse fin.

 

C'est parti pour un essai

Etape 1

Dans une  vieille bassine, diluer l'ensemble du sachet de colorant dans de l'eau chaude puis tremper le filtre... attention ça tache, prenez des gants...beurk!!!

on teste... avec l'eau c'est assez foncé mais en séchant ce sera plus clair car la base est blanche et il ne s'agit pas de tissu.

 

Laisser imprégner et remuer de temps à autre (ne pas hésiter à retourner plusieurs fois le filtre). Puis sortir et laisser sécher... attention, le filtre va goutter énormément; il est bon de le suspendre au dessus de la bassine. Ne chercher pas à l'essorer ou à le rincer car la teinture ne tient pas très bien sur ce synthétique.

et le résultat est décevant car la teinture ne tient pas vraiment... étape donc inutile...il faudra trouver autre chose.

 

Etape 2= un petit échec

J'avais pensé couper des carrés du filtre (de la dimension de la boite) et les dédoubler.

Ils sont d'épaisseur irrégulière ce qui n'est pas forcément un problème. On a du coup 5 fois plus de produit pour le même prix. J'avais pensé  les asperger de colle en bombe des deux côtés en les plaçant dans la boite et les recouvrir alternativement de flocage et recommencer ensuite en sandwich jusqu'à remplir la boite et laisser sècher. Mais ça ne fonctionne pas, le flocage colle mais de manière insuffisante... ce n'est pas terrible.

 

Etape 3= analysons notre échec. 

Bilan: Ca fonctionne mal et ce n'est pas forcément l'idéal. La teinture n'est pas assez efficace et le collage du flocage non convaincant. Le filet floqué du commerce reste assez cher. Mais peut-être m'y suis-je mal pris. 

Alors poursuivons... Après analyse du problème "flocage", pas question de laisser tomber mais d'envisager une autre solution.

J'ai décidé de prendre mon filtre teinté, de l'ébouriffer en buissons à coller sur la structure de l'arbre puis de l'asperger de colle en spray et seulement enfin de le floquer.

C'est ce qui est préconisé dans le RMF n° 619 de mars 2017, on nous donne des conseils avec les mêmes ingrédients. Donc, j'étais sur le bon chemin. Il ne s'agit plus de traiter le filtre avant montage mais après. Les conseils donnés sont les mêmes: ébouriffer fortement notre filtre puis passer une couche de peinture verte en bombe, enfin passer de la colle et floquer avec des fibres ou de la mousse.

Comme je suis passé aux arbres "made in china", je me suis dit que ce filet pourrait sans souci être utilisé pour des buissons pour donner de l'épaisseur à la végétation. Je me suis donc attelé à la tâche.

D'abord je me suis dit qu'il fallait un peu "foncer" mon support. J'ai utilisé un bombe de peinture marron... pourquoi pas verte comme RMF? Parce que je pensais donner l'illusion des branchages mais aussi parce que les filets du commerce sont gris -brun donc je trouvais cela plus proche.

Ca marche bien mais il faut savoir que la peinture et le nylon du support ne font pas bon ménage.. de micro gouttlettes se forment (aucun souci pour l'usage prévu). Puis j'ai aspergé de colle en spray et généreusement floqué mon support. Un certain nombre de grains de flocage mousse ne seront pas collés.


 

Le résultat me parait très (trop) dense

Alors, j'ai décidé d'ébouriffer encore plus. Dans ce cas, je vais floquer après la mise en place.

Je me suis essayé avec des fleurs d'hortensia (Arbres en Hortensia). On colle le filet ébouriffé

On peint, on repasse de la colle en bombe et on saupoudre de flocage.

Sur le réseau, au milieu d'autres éléments de décor, la mise en place doit se faire donc en deux temps: d'abord le support puis le collage du flocage. La partie est délicate car il faut protéger l'environnement tout en donnant vraiment corps à notre filet (aller partout). On peut unifier avec un peu de bombe verte mais la richesse des nuances peut être intéressante.

Reste une mise en place sur le réseau

Le procédé fonctionne bien mais l'ensemble reste un peu fragile (comme du lichen traité de la même façon). Toutefois, on y gagne en souplesse d'utilisation mais aussi en coût global. La mise en place a finalement été longue et complexe car j'ai beaucoup cherché le bon procédé. C'est un peu contraignant. Alors entre la fabrication et l'achat de flocage du commerce mon coeur balance.

Bricolez bien.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×