Opération immobilière

Depuis longtemps, j'avais (c'était un cadeau) une école Jouef placée devant le parc public. Elle ne me plaisait que moyennement mais surtout je trouvais qu'elle attirait l'oeil par la "rupture" de relief qu'elle formait.

 

Elle était au bout d'une avenue bordée d'immeubles et la "skyline" (comme dirait les Américains; littéralement "ligne du ciel") chutait d'un coup. Par le hasard d'une promotion, je suis tombé sur un immeuble français de la gamme Faller (ref 191121) mais j'aurai sans doute du en prendre deux car il est assez étroit.

Résultat de recherche d'images pour "immeuble faller"

L'idée est de remplacer l'école par cet immeuble sur un ilot de quartier et ainsi de rehausser le relief de la partie urbaine du réseau. Comme je n'ai pas envie non plus de rompre les perspectives, j'ai imaginé constituer mon ilôt en 2 parties bordées d'arbres.

Ces deux parties sont les suivantes: l'immeuble patiné mais accolé à un immeuble démolit avec terrain vague et palissade. J'aurai donc mon immeuble mais aussi une vue dégagée.

Pour accentuer le réalisme, il faut envisager maquiller la face latérale de l'immeuble par les vestiges de son voisin. Il faut donc figurer les appartements par du papier-peint, les marques des planchers etc... Un joli défi modélistique en vue.

Premièrement, il faut assembler notre maquette pour estimer sa place au sol et donc fabriquer le trottoir adéquat. La maquette se monte sans difficulté, les plastiques sont de qualité, les ajustements corrects et la notice claire. J'ai choisi une configuration à 3 étages (jusque 5 sont possibles). De même, plusieurs façades sont possibles. Une bonne maquette très abordable. Le seul reproche à faire est l'aspect très plastique mais une simple patine arrange çà.

La maquette avance bien et je lui ajoute un socle avec une voie privé pavée.

J'y ai adjoint un éclairage intérieur par led diffusante (comme mes lampadaires de quais) mais aussi extérieur avec des réverbères de façades (Lampadaires urbains).

La nuit, on a une lumière particulière qui rend pas mal.

Puisque mon immeuble est seul, je réalise mon défi... faire un voisin démoli. Je commence par habiller ma façade avec des effets de papiers peints mais aussi les poutres et des restes de planchers et plafonds.

Pour l'espace voisin, j'ai repris une des façades non utilisées. Elle est soutenue par de gros étais (en allumettes) ceinturés de rubalise (faire de la rubalise).

Côté intérieur, 2 murs laissent encore voir, le couloir et l'escalier mais aussi 2 logements.

Une fois les 2 parties accolées, nous avons un très bel ensemble agrémenté d'arbres et de personnages.

Il ne reste plus qu'à le mettre en place.

Le même de nuit. Je suis très content de l'effet des lampadaires (va falloir généraliser)

Une belle maquette qui s'intègre très bien à ma ville.

J'espère que ce bricolage vous aura plu.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site