Pont à arche

Dans la perspective de la modification du réseau (modification du tracé), j'ai décidé de faire une approche globale: technique et décor

Avec la nouvelle disposition des voies, j'ai un élément de décor isolé dans un triangle de voies. De plus, cette partie (pour être esthétique) doit être une fin de pente du relief taillée en tranchée pour laisser passer les voies.

Pour "desservir" cette partie isolée, je me suis dit qu'il fallait un pont. J'ai cherché dans le commerce mais j'ai trouvé les ponts onéreux et pas forcément adaptés à mon souhait (par leur taille en particulier). Alors, l'idée de faire du sur mesure a germé. Un pont en arche serait à la fois joli et couperait la perspective. Mon modèle est librement inspiré du site de Sorcy.

A quel moment le réaliser ? J'ai décidé de commencer par ce pont car il me donnera les hauteurs de relief à atteindre ainsi que les positionnements. Sa taille est contrainte par le passage des voies. Il déterminera les parois de la tranchée. Il fermera, agréablement j'espère, la sortie de la gare

Le matériau utilisé est le carton plume. Ce sera facile à travailler et, une fois pelé, il suffira de le peindre. L'arche est donnée par une assiette de 20 cm de diamètre.

Le pont fait 26 cm de long. J'ai décidé de le faire droit pour ne pas gêner le passage des trains mais une pente aurait été intéressante.

Une bande de 0.5 cm est ajoutée pour figurer le renfort de la chaussée. Les 2 faces reçoivent aussi des renforts latéraux. L'ensemble est collé sur des entretoises du même matériau.

Bon, faut admettre que j'ai été trop généreux. Le pont est bien trop large pour l'usage prévu; alors, on démonte et on réduit la largeur de moitié. C'est mieux. L'intérieur de l'arche est en carton plume cintré par des entailles internes peu profondes. Il faut bien le positionner puis le peindre.

La chaussée (1 seule voie de 4 cm) est en papier de verre et les trottoirs en carton mince (2x1 cm) sont presque affleurants comme c'est le cas pour certains ponts hors agglomération.

Le garde-fou est une pièce de récupération avec quelques touches de patine. Il est borné par des murs de soutien eux même présentant de relief (carton plume brut pelé + canson gris)


 

Pour la peinture, c'est assez tendu car le pont doit prendre une couleur grise légère et le matériau absorbe vraiment beaucoup les pigments. Le travail est délicat car le pont doit être légèrement teintée mais pas trop. J'utilise très peu de peinture noire mate diluée dans de l'eau et passée en lavis. Les pierres bordières de l'arche sont repassées en "pierre rosée" pour une teinte qui marque l'arche. Je voulais les traiter avec le lavis noir mais la teinte entrant par les découpages et le dessous rendait l'arche trop sombre. Petite remarque, en séchant, la teinte s'éclaircie légèrement.

Enserrant le pont, la tranchée sera elle aussi faite en carton plume sur 2 épaisseurs avec du papier rocher en entre-couche. La hauteur est déterminée par les piles du pont. Je souhaite appliquer une petite inclinaison (5° ?). Il faut réfléchir aux raccords de décor car le pont joint deux parties séparées et démontables. De plus, son empattement dépasse un peu. Il faut faire à la fois pratique et esthétique. C'est à l'étude !

Reste à intégrer tout ça dans le décor (enfin tout construire)

J'espère que ce bricolage vous a plu

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×