acheter d'occasion ?

Se lancer dans le modélisme est vite un gentil piège : on part sur une idée de matériel limité mais très vite, on a une autre envie, puis une autre et de plus en plus.

On se tourne vers le neuf mais c’est cher sauf à dénicher de bonnes promos. Alors très vite, on va vers l’occasion surtout si on traine de temps à autre sur le net et dans les expos. C’est plus abordable mais on peut aussi y retrouver des modèles qui ne sont plus en production.

Alors, l’occasion c’est bien ou pas ? Quelques conseils pratiques !!!

Si un modèle vous intéresse vraiment, commencez par vous renseigner sur son histoire, ses qualités techniques et son prix moyen. Il y a des modèles produits longtemps (ou il y a longtemps) et dont certains ont évolué ou ont des soucis : le pire étant la maladie du zamac

http://lereseaudepsx.e-monsite.com/pages/vie-pratique/la-maladie-du-zamac.html

Etre informé évite les mauvaises surprises.

- adéquation prix / produit :

Connaître un peu le marché et les produits est indispensable. Faites-vous conseiller (pas forcément par le vendeur) ; laissez trainer vos oreilles autour de vous, vous remarquerez souvent des gens très informés (abordez les poliment en douce, ils seront sans doute de bons conseils). Les arnaques ne sont pas rares : modèles dépareillés, modifiés (pas toujours très justement) ou vraie arnaque de modèles des années 80 (se négociant 40/60 euros) affichés à 149 euros (j'en ai vus). L’ordre de grandeur à retenir est qu’un modèle courant d’occasion en très bon état (boite d’origine) est à 30 voire 50% moins cher que le neuf. Evidemment s’il est très récent c’est différent… vous ne vous feriez pas roulé pour une automobile, c’est un peu le même principe ! J’attire votre attention sur le fait que de nombreux modèles neufs se retrouvent en promo ou en solde quelques mois après leur sortie : vous aurez des retours d’expérience sur leur qualité et des prix étonnants. Il faut donc être un peu patient. C'est un bon plan.

- Apprendre à choisir : les éléments objectifs !

* Présence ou non de la boite : la présence et l’état de la boite donnent une indication de l’histoire du modèle… en gros, si on en a pris soin. Attention, les échanges de boite ne sont pas rares.

* Présence ou non des pièces de détaillage : soit encore en sachet (si c’est le bon) soit montées sur le modèle (avec plus ou moins de soin : traces de colle).

S’il manque des pièces : deux solutions : soit refuser le modèle soit le prendre en le négociant à la baisse.

Il faut savoir qu’il est très difficile, voire impossible, d’avoir des pièces détachées même pour des ref récentes. Pour les voitures et wagons, c’est quasi impossible sauf à avoir par chance un sachet complet mais qui ne comporte pas toutes les pièces. Soyons concret : s’il manque des aérateurs, ils sont en sachet (à condition de l’avoir), s’il manque des tampons, c’est impossible ; sauf à en avoir en stock ou à faire appel à des artisans (donc un cout supplémentaire).

Acheter du matériel avec des pièces manquantes, c’est l’accepter ou être sûr de pouvoir les trouver. Ne jeter jamais aucune pièce (même en surplus), elles peuvent toujours dépanner.

Et les locos ? Il est rare de pouvoir les essayer et bien sûr, impossible de les démonter : comme pour les autres matériels, un examen attentif permet de vérifier les manques, traces, voir si le modèle est abimé ou fatigué… à mettre en rapport avec le prix.

Il est souvent possible en bourses de manipuler le modèle : vérifier alors la présence des bandages d’adhérence et l’encrassement des roues (ça se nettoie)… preuve d’une utilisation plus ou moins intense.

ici sur une voiture Lima

Inutile de préciser que les manipulations et autres constats sont impossibles sur une vente par le net... acheter suppose faire un minimum confiance au vendeur et que le produit acheté corresponde effectivement à l'annonce.

 

Dans tous les cas et même avec de l'expérience, on peut se planter quand même, c’est un risque pris pour tout achat dans l’absolu (dans l’achat du neuf aussi mais il y a une garantie). Gardez à l’esprit qu’un coup de cœur n’est pas forcément cohérent avec la raison. Beaucoup de modèles sont courants : si vous avez un doute, laissez-le et vous en retrouverez sûrement un autre plus tard (et peut-être en meilleur état).

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×