Créer un site internet

Remotoriser en solo

Bonjour à tous

Aujourd'hui, on sort le bleu de travail pour essayer des gros travaux. De quoi s'agit-il ?

En bidouillant mes 140 C Jouef qui me déçoivent à un point inimaginable, je me suis fait un certain nombre de réflexions que je m'empresse de partager. Attaquons la version avec tender 34 X (moteur dans le tender). Je n'ai fait ce test que sur une loco qui pose vraiment souci. Les autres vieilles Jouef avec des moteurs boostés par de nouveaux aimants restent en service en l'état (rappel: changer les aimants = 1.02 € par machine).

1) les moteurs sont poussifs et le captage pas terrible.

Solution: améliorer le captage et changer les aimants des moteurs d'origine. On peut suivre les efforts ici: améliorer une 140 C et ici: nouveaux aimants

C'est un peu mieux mais insuffisant à mon goût.

2) En fouinant, on trouve des kits de remotorisation...un peu cher, je trouve.

Alors que faire ?

Je ne suis pas ingénieur en micro mécanique et ma démarche est empirique...d'où une certaine prudence dans mes avancées car je me dis qu'en cas de souci, il me faudra revenir à la configuration d'origine. Et j'ai voulu tirer les coûts au maximum car si je me loupe le moral sera moins atteint qu'avec un kit à 70 €.

Etape 1: Se procurer des moteurs...par chance, on peut trouver facilement les bonnes références. Je me suis orienté vers des Mabuchi assez faciles à trouver et peu onéreux. Si on achète en France, le prix est d'environ 20 euros pièce. Mais avec Baba Omnibus, je tombe à 2 €; comme quoi la mondialisation n'est pas toujours négative. Tant que j'y suis, une pochette d'engrenages modules 0.5...la pochette est un assortiment de 50 pièces pour 1.15 €; toujours chez Baba Omnibus.

On patiente un peu mais comme ce n'est pas urgent ça laisse le temps de réfléchir. Un mois plus tard, on a tout ce qu'il nous faut.

Etape 2: démontage, c'est simple puisque fait un nombre incalculable de fois. On écarte doucement le bas de caisse et le châssis tombe tout seul.

Résultat de recherche d'images pour "tender 34 X jouef"

(photo: reseau3gg)

Etape 3: Le vrai travail.

Les moteurs de remplacement sont un peu plus gros que les Jouef (surtout le 3 pôles qu'on ne peut remplacer en l'état s'il est dans la chaudière), il faut donc trouver un bon positionnement mais aussi le bon diamètre pour le pignon.

Deux petites soudures en faisant attention de ne pas inverser les polarités et nous voici proche du résultat.

Trouver donc le bon engrenage qui permet la transmission est une chose mais il faut aussi trouver le bon calage du moteur.. J'ai choisi de ne pas entailler les supports d'origine pour pouvoir faire un retour en arrière si jamais je me plante.

Trouver un système de bride permettant de garantir le serrage (pas trop) et une bonne transmission. J'ai opté pour de la corde à piano en agrafe sur le dessus comme vu sur les version 34 X moteur Buhler.

Le système sur le bogie du tender 34 X

Petit test qui va bien et remontage dans la foulée pour test en ligne.

Ca a l'air bien même si le lest arrive mal à retrouver sa place. Le test de roulage atteste que ça fonctionne.

Mais, impossible de reclipser correctement la caisse. Le lest est trop gros et incliné. J'ai tenté de le couper et finalement j'ai réussi à assembler le tout mais un autre souci s'est fait jour: Un bruit infernal en caisse de résonnance avec probablement un contact entre la couronne de l'engrenage et la caisse du tender. Outre le bruit, cela entrave le fonctionnement en limitant la rotation du bogie moteur.

Retour alors à la version d'origine

Au final, je suis assez insatisfait au regard de cette expérience (peu onéreuse heureusement), je ne ferai pas d'autres essais mais il n'est pas exclu que je me tourne vers des produits spécifiques qui alors feront une suite à cet article.

Bricolez bien (ou pas dans ce cas)