Un fourgon M en G

Aujourd'hui, GérardL, notre génial constructeur à l'échelle G nous entraine sur la construction d'un fourgon M...M pour Marchandises.

Un peu d'histoire:

Dès le début du chemin de fer, les accompagnateurs et chefs de train étaient nombreux. Le confort des lieux d’accompagnement était totalement absent de peur que les agents ne s’endorment. Dans les années 30, l’OCEM propose la construction de fourgons M(archandises) métalliques avec des fenêtres permettant de mieux contrôler le train, des plates formes fermées, des WC et un poêle de chauffage (le luxe). Les entreprises Carel & Fouché ainsi que de Dietrich réalisèrent les séries de ce fourgon long de plus de 7m pour 13t capable de rouler à 100km/h.

Tout au long de sa carrière, il connu des transformations diverses. Les réformes commencèrent vers 1980 mais il reste parfois ça et là des exemplaires qui ont échappé à la découpe.

 

SNCF fourgon M xxxx - Velorail de Mauriac

Donc Gérard s'est lancé dans la construction intégrale (comme à son habitude). Le fourgon est assez cout globalement mais rien ne peut servir de base comme avec le le Langeac de Gérard

Première opération: le châssis

On intègre d'emblée l'ensemble des éléments inférieurs avec les sabots de freins et tringleries.

Puis l'ensemble suspension et boites d'essieux

enfin, les marchepieds

Ceci étant terminé, on passe à la peinture et marquage tant que l'ensemble est facilement accessible

Gérard s'attaque ensuite à la caisse (toujours en profilé plastique): les parois, renforts mais aussi la traverse de tamponnement

Le toit et ses arceaux sont délicats dans la mise en forme et le positionnement

Le fourgon terminé reçoit sa peinture et ses décalcs

Une pièce unique particulièrement bien réussie

Attelée à la 67400 en G le rendu est parfait

Une image de ses petits frères EPM

Merci Gérard pour cette construction et ses photos.