maquettes Jouef

Bonjour à tous,

Aujourd'hui, je voudrais vous exposer quelques astuces appliquées aux maquettes Jouef qui sont encore nombreuses sur les réseaux et les bourses...en gros, on en trouve partout. Mon exemple se portera sur ce groupe d'immeubles modulaire.

Première remarque d'ordre général. Jouef faisait des maquettes tout à fait acceptables du point de vue des proportions et du réalisme (si on compte que certaines sont au 1/100...Jouefcourt) et pendant longtemps, la marque fut la seule à proposer des maquettes d'allure française (les autres firmes étant plus germaniques). Depuis, des artisans nous proposent des maquettes bien de chez nous en carton découpé laser (c'est un autre sujet).

Mais nos maquettes Jouef ont souvent des points faibles: les mauvais ajustements des plastiques mais surtout leur transparence. Donc si jamais on avait l'idée de placer un socle lumineux, la lumière transparaissait des jointures et même des murs.

Dans le cas de ces immeubles, ils sont modulaires tant en hauteur qu'en disposition des rdc : magasins ou entrées mais les huisseries sont faites par rhodoîde imprimé sur lequel viennent des décors de rideaux ; une grande feuille de décor était posée dans la boite.

Une fois la disposition choisie, hauteur en particulier, on passait au montage plutôt simple et rapide; des carrés de positionnement fixent les étages et maintiennent les angles.

 

Dans un premier temps, j'ai choisi de les laisser tel quel...avec une petite patine quand même. Mais dans mon projet d'éclairage urbain, mes 3 immeubles faisaient un ilot sombre... Alors au taf.

Appliquons les principes de base, il faut faire des caches pour chaque étage en ne laissant libre que quelques fenêtres...là, il faut avouer que c'est acrobatique car il est bien plus simple de le faire au montage initial. On peut aussi peindre en noir les intérieurs des murs afin de faire disparaitre l'aspect opaque des plastiques. J'ai donc pris une vieille feuille de canson bleue découpée pour ceinturer par l'intérieur mes étages un par un (4 morceaux pliés et collés par l'intérieur). Ca demande un peu de travail.

Ensuite, on colmate des espaces entre les murs de façade et les toitures comme on peut mais ce n'est pas indispensable compte tenu du fait que l'éclairage sera orienté vers le bas.

Comme j'ai envisagé des commerces et que les maquettes sont vides, j'ai donc créé des magasins. Une vieille feuille de "tuiles" Jouef fera le carrelage, une feuille de papier pliée donne le fond du commerce. J'y ai ajouté un quadrillage pour des étagères et quelques touches de feutres vifs donnent les produits en vente dans cette pharmacie.

Un personnage aux couleurs voyantes s'apprête à sortir. La façade est peinte et des numéros de maisons terminent l'aspect local.

On procède de la même manière pour la boulangerie voisine. Elle est plus grande et en angle, il y a donc un peu plus de travail et du plus costaud

les murs...assemblage de fonds de boites de fromage

les détails glanés dans les rabiots.

Les plafonds de ces magasins ne sont pas réalisés pour laisser passer la lumière venue de l'intérieur de l'immeuble.

Je place donc mes éclairages disposés en hauteur sur des barres plastiques posées en diagonale...n'oublions pas nos lampadaires de façade (Lampadaires urbains).

Ensuite, on replace tout et on teste avec la lumière, génial: plus de fuite et que quelques fenêtres éclairées

Les magasins sont en valeur: d'abord la boulangerie.

c'est beau

puis la pharmacie

et une vue globale de la ville la nuit

Voilà pour ce bricolage mais si j'avais su tout ça, je l'aurai exécuté au montage car il reste de minimes imperfections (tant pis, c'est mieux qu'avant)

bon bricolage à tous

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site